,

Préparer son accouchement avec l’auto-hypnose

Vous rêvez, comme Kate Middleton ou Jessica Alba avant vous, d’accoucher sans douleur, via une méthode naturelle ? Grâce à la méthode Mongan ou HypnoNaissance®, c’est aujourd’hui possible !

Cette méthode utilise l’outil « auto-hypnose » afin de vous préparer physiquement et psychologiquement à ce moment particulier qu’est l’accouchement. Comment ? En travaillant avec des exercices de relaxation, de respiration ou encore de visualisation afin de créer le contexte d’un accouchement idéal.

Cela peut paraitre utopique, pourtant, vous utilisez déjà ces outils au quotidien, sans même vous en rendre compte, tout simplement parce que cela vous est naturel. N’avez-vous jamais senti un mal de tête s’estomper ou disparaitre parce que vous étiez absorbée dans un film ou autre divertissement pendant quelques heures? Ou encore oublié que vous aviez des courbatures lorsqu’une amie vous propose d’aller faire du shopping ? Le cerveau fonctionne ainsi. Une distraction ou une plus grande focalisation nous détourne d’une douleur. Et avec un outil comme l’hypnose, c’est créer la possibilité de choisir en toute conscience les objets de focalisation.

Dans la cadre de la préparation à l’accouchement, le travail va se faire sur deux aspects. Tout d’abord, un aspect physique, travailler sur la douleur physiologique liée aux contractions, à l’expulsion ou encore à l’épisiotomie. D’autre part, un travail sur la création d’un état psychologique idéal pour vivre ce moment. Et les bénéfices sont multiples ! Outre la capacité à ne pas souffrir, cela permet un accouchement moins médicamenté, et implique aussi plus le père. Sans compter une relation au bébé plus intense, mieux ressentie, afin de créer une connexion très forte.

Généralement, il faut compter 4 à 6 séances avec un praticien pour un accompagnement à l’accouchement. Elles s’étalement du 4è mois de grossesse à un mois après le terme. La séance 1 est dédiée au projet de naissance afin de déterminer les objectifs de la mère, ses envies, sa conception de la maternité, les rôles de chaque parent… mais aussi les croyances qu’elle peut avoir par rapport à l’accouchement et les peurs que cela peut créer. Les 2è et 3è séances vont se faire dans la continuité des objectifs définis lors de la séance initiale. La mère va alors travailler sur différentes thématiques comme la gestions des émotions, les peurs… La 4è séance s’oriente essentiellement  sur le jour J, au travers de d’aspects comme la douleur et la création d’un état de relaxation, d’exercices de respiration… Enfin, une dernière séance se fait 2 à 3 semaines après le retour à la maison afin de vérifier que l’état émotionnel de la mère est au beau fixe et que l’accouchement n’a pas crée de nouvelles problématiques. C’est le moment de travailler sur les dépressions post-partum et autre baby blues ou encore sur le futur avec bébé.

Exercice d’auto-hypnose pour créer du lâcher-prise par la respiration :

Installez-vous dans un endroit calme, allongez-vous sur le dos et fermez les yeux. Penser au mot « lâcher-prise », à tout ce qu’il représente pour vous (en image, en associations d’idées, en sensations…). Puis, focalisez votre attention sur votre respiration. Commencez par prononcer le mot « lâcher-prise » dans votre tête tout en observant ce mouvement particulier. Puis, décomposez le mot de telle sorte que vous prononciez « lâ » sur l’inspiration, puis « cher-prise » sur l’expiration. Soyez attentive à la façon dont vos muscles, os, organes, peau se soulèvent à l’inspiration au niveau de votre ventre, de votre poitrine, de vos épaules. Faites de même à l’expiration, prenez le temps de ressentir le relâchement dans chacune de ces parties. Puis, imaginez qu’à chaque inspiration vous aspirez une énergie qui vous remplit (vous pouvez imaginer à quoi ressemble cette énergie ; sa couleur ; sa texture ; sa température…) et laissez-vous remplir par elle. Puis, à l’expiration, imaginez que votre corps évacue toutes les tensions. Faites cet exercice 10 à 15 minutes.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire