,

Plagiocéphalie (partie 4: Les conseils de votre Ostéopathe)

Au delà des prises en charge évoquées, votre action en tant que parents est indispensable. En effet, malgré les efforts thérapeutiques mis en place, une contrainte non négligeable subsiste: la gravité. Pour contrecarrer son effet, le repositionnement de votre enfant par vos soins est primordial.

Une fois que la plagiocéphalie est installée, difficile de lutter contre car naturellement, la tête de votre bébé s’appuiera dessus, majorant l’attitude préférentielle de tête et renforçant par la même occasion la plagiocéphalie: c’est donc un cercle vicieux! Afin d’y remédier, voici quelques conseils:

Les positionnements à privilégier pendant les périodes d’éveil:

  • La position ventrale: Elle n’est pas toujours bien tolérée par votre enfant, surtout si un inconfort digestif est présent. A partir de 2-3 mois, mettez votre enfant 12 fois 1 minute par jour sur le ventre. Plus votre enfant grandi, plus vous pouvez augmenter ce temps, le tout est de respecter son confort. Pour l’aider, vous pouvez disposer une petite serviette roulée sous ses aisselles afin que ses coudes reposent sur le sol sans effort.
  • La position sur le coté: De même, positionnez votre enfant 30 minutes par jours de chaque coté. Celle-ci est également très recommandée en présence de torticolis. Vous pouvez l’aider avec un cale bébé (www.bebepharma.fr).
  • Limiter au maximum le transat, coque rigide, baby-relax…

Les parents:

  • Qui dit limiter la position allongée dit porter… La position du « petit bouddha » apporte à la fois un regard sur le monde incitant votre enfant à maintenir et à tourner la tête, mais permet également de le remettre en position foetale, calmant bien des colères…

 

  • De plus, si l’enfant est au biberon, n’hésitez pas à alterner la position de vos bras qui soutiennent votre enfant. Vous pouvez même orienter l’axe du biberon afin qu’il tourne la tête dans le sens recommandé.

Stimulation visuelle:

  • Pendant l’éveil: n’hésitez pas à utiliser jouets ou mobiles que vous dirigerez encore une fois. A savoir: jusqu’à 5 semaines, votre enfant distingue les constates blanc/noir: privilégier les dispositifs de cette couleur. Ce n’est que par la suite que le rouge, jaune, vert et bleu seront reconnus.
  • Pendant la nuit: mettez une petite veilleuse du coté où vous souhaitez que votre enfant tourne la tête. Si votre enfant dort dans votre chambre, soyez du coté de le rotation souhaitée, quitte à inverser sa position dans le lit.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire