,

Peur et grossesse

La peur peut se manifester de différentes manières, qui sont des réactions physiologiques tout à fait normales. Le cerveau choisira entre se figer, s’enfuir ou combattre. Ce sont des réactions archaïques. Et elles peuvent parfois être adaptées, parfois non. Si vous fuyez devant un agresseur, c’est un acte de défense. Si vous vous figez, vous êtes mort. Chaque situation requiert une réponse adéquate. Alors, comment apprendre à gérer ses peurs avec l’hypnose ? Le cas de Sophie, une ancienne cliente, est un très bel exemple de dépassement d’une peur qui la paralysait dans un état inadapté.

Sophie est une jeune femme de 32 ans. Mère d’une petite fille qu’elle a eut 5 ans plus tôt, elle a décidé avec son mari de faire un second enfant. Malheureusement, le premier essai débouche sur une fausse couche qui attriste profondément le couple. Cependant, loin d’abandonner, elle tombe de nouveau enceinte quelques mois plus tard. Quand elle commence un travail en hypnose, elle est enceinte de trois mois. Pourtant, aucun indice physique ne permet de le supposer. Elle est très mince. Elle raconte son épisode de fausse-couche avec beaucoup d’émotion et confie alors qu’elle a très peur que ce cauchemar se renouvelle. Dans un état d’hypnose, elle va vivre ce que l’on nomme une « futurisation » et être directement projetée 6 mois plus tard, un peu avant l’accouchement, avec un ventre bien rond, des seins plus volumineux, des symptômes liés à la grossesse plus présents et mieux ressentis. Puis, elle va se focaliser sur son bébé, sentir sa présence dans son ventre au travers du toucher, prendre le temps d’être à l’écoute de son corps, au rythme de légers coups donnés par ses petits pieds… Une connexion s’établit. Des larmes coulent alors sur son visage. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Sa respiration se fait plus profonde, créant une forme d’ouverture. Quand elle rouvre les yeux, quelque chose a changé. Elle vient de prendre conscience de la vie qui évolue en elle. Quelques semaines plus tard, elle a pris du poids, son ventre rond s’est développé, elle est radieuse. Elle accouchera d’une magnifique petite fille.

Exercice d’auto-hypnose pour une peur liée à la grossesse : Créer un ancrage « lieu-ressource » :
Installez-vous au calme, et fermez-les yeux. Imaginez un « lieu ressource », c’est-à-dire un lieu connu ou imaginé dans lequel vous vous sentez particulièrement bien. Dans ce lieu, soyez d’abord attentive aux images, aux couleurs, aux formes qui vous entourent. Passer les en revue pour les rendre plus concrètes. Puis, faites de même pour tous les sons, les bruits, les voix… présents dans ce lieu. Enfin, prenez le temps d’être plus dans le ressenti que vous inspire ce lieu (les sensations physiques, les émotions que vous ressentez). Amplifiez-les alors. Et tandis que vous faites cet exercice, maintenez votre main sur l’une de vos épaules afin d’associer tout ce que vous imaginez à ce geste pour créer un « ancrage », comme la madeleine de Proust. Par la suite, à chaque fois que vous aurez une angoisse, une peur… Réactivez votre « lieu ressource » par ce geste et observez comment cela modifie votre état intérieur.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire