,

Le reiki post-natal pour maman et bébé

Pour reprendre des forces, se reposer et se ressourcer.

Vous êtes nombreuses à vous questionner avant l’arrivée du Bébé sur la manière dont votre accouchement va se passer et surtout sur le « après » la naissance, tant pour vous que pour Bébé. Comment cette étape post-natale va-t-elle se dérouler?

L’après-grossesse apporte avec elle son lot de petits maux et de désagréments.
Que votre accouchement ait eu lieu par voie naturelle ou non, vous faites sans doute partie du lot de celles qui n’ont pas été forcément épargnées par les maux du post-partum.
Grande fatigue, abattement mêlé au du bonheur d’avoir donné la Vie, accouchement prématuré ou césarienne, quelques « mauvaises surprises » à l’accouchement ou encore une suite de couches difficile, poids, sans parler de la sensation -paradoxale- de mal-être souvent vécue dans un silence teinté de culpabilité risquant d’inaugurer un Babyblues… la liste de ces incontournables post-accouchement n’est pas exhaustive.

Pour certaines femmes la « délivrance » ne rime pas toujours avec joie et sérénité !
Suivi médical classique en cas de besoin et médecine douce viennent à la rescousse… la base.
Que peuvent apporter les soins énergétiques tant à la maman qu’à bébé ? Et toutes les femmes sont-elles concernées ?

L’apport du Reiki :

Le reiki est une méthode de relaxation d’origine japonaise et de soin énergétique qui appartient au champ des médecines douces non conventionnelles. Il fait partie des approches ancestrales dont l’objectif premier est de faire circuler l’énergie vitale de façon équilibrée dans le corps, gage de bonne santé. Il joue un rôle primordial dans l’apaisement de l’anxiété et des tensions de toute nature.

Il se pratique par imposition des mains sur plusieurs zones du corps et au-dessus de certains centres énergétiques, également appelés chakras, qu’il harmonise. Sans risque pour les futures mamans et le bébé in utero, il trouve également tout son intérêt dans la période post-natale, tant pour la maman que pour le nouveau-né et le jeune enfant.

Dans quelles circonstances et quand recourir au reiki post-natal ?

En fait dès que vous en ressentez le besoin ou que vos proches vous alertent sur sa nécessité.
Attention au dépassement de ses limites ! Votre seuil résistance physique et psychique habituel est amoindri, vous êtes plus vulnérable aux petits maux, aux frustrations.
La sensation de fatigue, l’épuisement, les larmes aux yeux « pour un rien » sont des petits signes avant-coureurs d’un état émotionnel qui n’a pas retrouvé sa stabilité.

Que pouvez-vous faire ?

  • Être à l’écoute de son corps et de ses émotions,
  • Essayer de repérer ce qui « cloche » sans dramatiser ni paniquer
  • Eviter de se retrancher dans un silence souvent teinté de culpabilité
  • Entamer une vraie démarche de prise en soin de soi ! 

Ce que le travail énergétique du Reiki peut apporter à la maman après son accouchement :

  • Un soulagement de la fatigue
  • Le moyen de retrouver un équilibre physique et de reprendre des forces
  • Être apaisée et ressourcée tout en douceur
  • La sensation d’une bulle cocon de bien-être absolu, elle qui cocoone son tout petit
  • Un travail en profondeur pour apaiser les tensions internes, les peurs,
  • Un moyen agréable et reposant pour dissiper le manque d’entrain ou de confiance en soi, une baisse de moral

Ce qu’un accompagnement psychologique associé peut apporter :

  • Un espace d’écoute et de compréhension privilégié du rapport au corps et à la maternité
  • Un éclairage sur les enjeux sous-jacents de certains événements ou problématiques rencontrés
  • Des réponses à tout questionnement
  • La prévention ou la résolution du « baby blues », contrecoup émotionnel lié à l’accouchement et qui peut être conditionné par la façon dont la grossesse a été « investie » et s’est déroulée ainsi que par l’environnement conjugal et familial qui a été le sien
  • Un lien mère-bébé harmonieux et équilibré qui suit l’état fusionnel des tous premiers temps

A qui s’adressent mes soins de Reiki post-natal et mes accompagnements psycho-énergétiques?

  • A la jeune maman, pour qui c’est la première fois, désemparée et dépassée par l’évènement, qui a du mal à se retrouver entre un « avant » et un « après »,
  • Celle qui, d’après elle, n’a pas « réussi » son accouchement,
  • Celle qui n’a pas reçu les soins ou l’attention qu’elle était en droit d’attendre et qui n’a pas pu en parler,
  • A toutes celles qui ont besoin d’un espace-temps pour se poser et recevoir les bonnes réponses à leur questionnement de leur « après la mise au monde »,
  • A celle qui ressent le besoin, des années parfois après, de revenir sur cet événement majeur
  • A toutes celles qui sont sorties trop tôt de la maternité (de leur plein gré ou incitées par le dispositif Programme d’accompagnement au retour à domicile des femmes ayant accouché PRADO)Comment se passe une séance ?

Les soins de reiki traditionnel japonais peuvent être prodigués à la maman avec son enfant dans les bras ou contre elle, il bénéficiera également des « bonnes ondes » ainsi diffusées. C’est ce que je préconise. Toutefois, le bébé peut tout aussi bien dormir dans un couffin à proximité. Dans tous les cas il sera très réceptif à l’état d’apaisement de sa maman, comme il l’était déjà in utero.

Le Reiki a cette particularité : vous n’avez rien à faire, aucune voie à écouter, aucun exercice ou travail à faire durant la séance ! Vous êtes simplement et confortablement allongée sur une table de relaxation ou installée dans un fauteuil chez vous dans le cas du reiki à distance, habillée, dans une passivité absolue : ne rien faire, juste être posée et recevoir les énergies douces et bienfaisantes !

Asiamoon (Carole dos Santos)

*Bon à savoir : A distance (tel, Skype, sur photo…) mes accompagnements sont tout aussi efficaces qu’en présence physique au cabinet. Un aspect pratique à ne pas négliger 😊

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire