,

Écouter son symptôme

Ernest Rossi, psychologue et psychothérapeute américain, a longtemps travaillé avec Milton Erickson (créateur de l’hypnose Ericksonienne), et développé sa propre approche, très respectueuse du patient et de sa problématique. Ce qui est intéressant avec sa technique, c’est qu’elle peut être utilisée en « aveugle ».

Pendant la grossesse, vous pouvez être amenée à ressentir des symptômes particuliers, qu’ils soient liés à une douleur ou ressenti physique (mal de ventre, de seins, corps qui gonfle…) ou encore à une perception psychique (angoisse, stress, peur…). La technique de Rossi permet d’aller au contact de ce symptôme, de l’écouter, pour lui demander de se transformer. C’est une technique permissive, qui part du principe que chaque symptôme répond à une utilité et, plutôt que de tenter de le combattre (ce qui est généralement fatiguant et contre-productif), il peut être intéressant d’aller « dans le sens du courant » comme dirait un proverbe de guerre chinois. Cela consiste à utiliser ce qui est déjà présent pour en retirer un intérêt, tout en respectant les raisons (souvent inconscientes) qui avaient engendré cette réponse non désirée du corps.

Afin de mettre en place ce protocole, installez-vous dans un endroit calme et asseyez-vous. Placez vos mains devant vous, comme si vous teniez un ballon entre celles-ci, écartez les mains d’environ 40 cm. Vous pouvez garder les yeux ouverts, ou les fermer, comme cela vous ait le plus confortable.

Cet exercice comporte quatre étapes :

  • Concentrez-vous d’abord sur la main gauche où vous allez laisser votre inconscient placer tous les aspects négatifs de votre symptôme. Soyez attentive aux ressentis, aux réponses de votre corps, en particulier au niveau de la main gauche, pendant que l’inconscient charge votre main de ces aspects (cela peut prendre quelques secondes à quelques minutes).
  • Puis, placez votre attention dans votre main droite et demander à votre inconscient d’y placer tous les aspects positifs liés à ce symptôme (cela peut varier d’une personne à une autre. Il va s’agir de l’intention positive du symptôme, de l’énergie dépensée liée à celui-ci, de tous les apprentissages ou stratégies mentales développées pour lui…). Comme pour la main gauche, soyez attentive aux ressentis, aux réponses de votre corps, en particulier au niveau de la main droite, pendant que l’inconscient charge votre main de ces aspects (cela peut prendre quelques secondes à quelques minutes).
  • Imaginez que vous demandez à votre inconscient de charger vos deux mains d’un courant magnétique très puissant et qu’ainsi, les mains vont commencer à se rapprocher l’une de l’autre, tandis qu’elles trouvent un accord entre elles pour vous apporter une nouvelle solution. Cette étape, qui correspond à une négociation entre les différents aspects impliqués dans votre symptôme peut prendre jusqu’à plusieurs minutes. Les mains vont se rapprocher, plus ou moins rapidement selon les personnes, selon le travail qu’il y a à faire. Laissez-les travailler.
  •  Puis, quand elles se seront presque rejointes, suggérez à votre inconscient que le moment de ce contact va correspondre à un accord trouvé, avant que les mains, tranquillement, puissent redescendre à leur place pendant qu’elles terminent d’intégrer ce travail.
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire